"Drone Boning"

Le premier porno vu du ciel

Du porno avec un drone : 3’24 de vues aériennes et de couples qui s’envoient en l’air.

Alors que nos centrales nucléaires sont survolées par des drones, créant une mini psychose, d’autres ont eu l’idée d’utiliser cette technologie aujourd’hui très abordable pour réaliser un film pornographique.

Drone boningLa vidéo "Drone Boning" (en argot "boner" c'est avoir une érection), montre des scènes de sexe en pleine nature filmées dans les airs. C’est un étrange mélange entre l’esthétique aérienne de Yann Arthus Bertrand et le travail de Marc Dorcel tourné à San Francisco par Ghost + Cow (un duo de réalisateurs de clips et de publicités) avec des volontaires (et non des acteurs professionnels). L'un des réalisateurs a expliqué dans une interview que le but était de créer un effet "Où est Charlie".

Les scènes de sexe très furtives dont le résultat est très esthétisant sont accompagnées par un morceau des musiciens Taggart et Rosewood.