Les filles de la télé-réalité

qui se lancent dans le porno

Cindy Lopes de Secret Story, dans un porno ?

L’annonce faite par Cindy Lopes, candidate de la troisième saison de Secret Story - la téléréalité d’enfermement de TF1 -  en 2009 (pour mémoire son secret était : "je suis bisexuelle"), de tourner dans un porno amateur pour le site Jacquie et Michel TV était fausse et uniquement destinée à faire le buzz. C’est du moins ce que prétend l’ancienne candidate de télé-réalité.

Sur le site de Jacquie et Michel, des extraits étaient disponibles, on la voyait dans des scènes de baisers et non dans des scènes de sexe.

Cindy a déclaré : "Je n’ai jamais tourné de scènes adultes pour un film pour adultes. (…) J’ai choisi Jacquie et Michel pour faire le buzz parce qu’ils sont tout d’abord très populaires, tous les jeunes connaissent même si beaucoup n’osent pas l’avouer. J’ai trouvé que c’était drôle de défrayer une nouvelle fois la chronique et de faire parler de moi". Et d’ajouter avec humour (tout est relatif) "il paraît que je suis bonne à buzzer".

Cherchant à donner un second souffle à sa carrière, Cindy avait participé en 2011 à l’émission Carré Viiip (annulée en cours de diffusion faute d’audience). Elle jouera en 2012 dans la pièce « Faut pas pousser mémé dans les orties » au théâtre Montmartre Galabru.

Cela illustre la difficulté qu’ont les anciens candidats de télé-réalité à passer de la lumière à l’ombre et à se reconvertir (si on admet que candidat dans une émission de télé-réalité est un emploi).

La première scène lesbienne de Kelly Helard.

Kelly HelardCindy Lopes n’aurait pas été la première candidate à oser le porno. Kelly Helard, candidate des "Ch’tis" sur W9 et des "Anges de la télé-réalité" sur NRJ12 a révélé avoir tourné son premier porno lesbien avec Nikita Bellucci. Avant elle, Laly Vallade (la policière stripteaseuse), candidate de la première saison de Secret Story en 2007 a tourné et réalisé pour Mac Dorcel.

On sait que les anciennes stars de télé-réalité négocient financièrement leur participation à des soirées ou à des évènements en fonction de leur notoriété. Faire du porno est donc un bon moyen de faire parler de soi, de relancer une carrière au point mort et donc de monétiser ses sorties.